L'Œuvre à la loupe

Le livre d’heures est un bijou exceptionnel, au croisement de l’orfèvrerie, de l’enluminure et de la joaillerie. Le visiteur est invité à découvrir ce chef-d’œuvre éblouissant.
Cliquez sur le livre d’heures et faites glisser votre souris sur les visuels pour le découvrir dans les moindres détails.

La première de couverture

La première de couverture est composée d’une cornaline ovale cernée de quatre têtes de chérubins qui représente le Christ en Croix entouré de Saint François recevant les stigmates du Christ et de Saint Jérôme en ermite pénitent. Deux bandeaux émaillés de blanc portent une inscription latine en lettres d’émail noir : « Nous t’adorons, Ô Christ, et nous te bénissons car tu as racheté le monde par ta sainte croix ». Les côtés sont sertis de pierres précieuses et bordés d’or et d’arabesques noires représentant masques, torches et armes.

La quatrième de couverture

La quatrième de couverture est composée d’une cornaline ovale cernée de quatre têtes de chérubins. Celle-ci représente la Vierge à l’Enfant entourée de Sainte Barbe et de Sainte Catherine, représentées avec les instruments de leur martyre. La Vierge à l’Enfant est assise sur un trône sur lequel est inscrit en latin « Ô Mère de Dieu, souviens-toi de moi ». Deux bandeaux émaillés de blanc portent l’inscription latine : « Ô Marie, Mère de grâce, Mère de miséricorde, protégez-nous de nos ennemis et accueillez-nous à l’heure de notre mort ». Les côtés sont sertis de pierres précieuses et bordés d’or et d’arabesques noires représentant masques, torches et armes.

Le dos

Le dos du livre d’heures, couvert d’or et d’arabesques noires, est entièrement serti de cabochons de rubis et de turquoises. Ces gemmes non taillées évoquent les modèles ottomans où ces deux pierres alternent sur les pièces d’orfèvrerie à l’époque du règne de Soliman le Magnifique, devenu sultan en 1520 et avec lequel François Ier a conclu une alliance contre les Habsbourg en 1536.

Devenez mécène et acteur de ce projet !

Je fais un don